Navalon de tentadeo

Navalon de tentadeo
Navalon de tentadero. Photo de Carmen Esteban avec sa permission

lundi 16 mai 2011

Drôle d'histoire

Il fut un temps où je fus heureux, comme on dit d'être de gauche, sachant que de plus, je suis toujours incapable d'être d'ailleurs. Donc, me dira t'on je n'ai aucun mérite. C'est vrai puisque je n'ai pas le choix.



L'histoire de Monsieur Kahn, me ramène à des dimensions peut être un peu moins théoriques ou dogmatiques. J'ai vu ces images de ce quidam, emmené mains entravées dans le dos, puis dans la salle d'enregistrement, en compagnie d'un black, super Harlem, qui se demandait pourquoi cette agitation.



Puissance terrible de l'image.



Et donc, on pourrait pour une faute grave, passer du statut d'un des hommes les plus puissants du monde à simple délinquant, et quel que soit le prix des avocats employés à plein temps sur le truc.



Dominique Strauss-Kahn ne représentait pas du tout la gauche en laquelle je me reconnais. Je n'aimais pas du tout ses espèces de hochements de tête auto satisfaits, pas plus que je ne me reconnaissais dans ses silences.



Mais il est tellement facile à postériori de tuer.



Car enfin, s 'il s'agit d'une pulsion, c'est du domaine de la psychiatrie, s'il s'agit, ce qui n'est pas impossible, d'une « barbouzerie », qu'un homme de cette intelligence , ne se soit pas préservé de ce risque est tout aussi disqualifiant.



J'attends Sarko s'émerveillant sur le ventre rebondi de Carlita, et vous me pardonnerez, pense à mon cher Manuel Azana, qui ne savait même pas qu'il était de ma gauche, enterré au cimetière de Montauban, ruiné et mort dans une chambre d’hôtel payée par ses amis, pourchassé par les hordes de Vichy.






6 commentaires:

Xavier KLEIN a dit…

Franchement ce con n'aurait pas pu attendre le lendemain et se jeter sur Merkel!
Autrement plus rigolo, non?

Maja Lola a dit…

Hola Chulo !
Que regreso tan grato.
Drôle d'histoire, titres-tu ?
C'est bien ce qui est sidérant ...
Sexe et pouvoir est un binôme presque naturel, mais DSK n'est sûrement pas un "bleu" en la matière !
Je pencherais pour une barbouzerie. Mais .... à qui profite le crime ?
Bon, en même temps, c'est vrai qu'il a un air libidineux qui n'engage pas à une approche confiante.

Xavier KLEIN a dit…

FLASH INFO 17:03
DSK aurait sexuellement agressé 1 gardien et deux prisonniers.
On a décidé de planquer les clébards, des fois que...
121 ans de tôle en plus au compteur!

ludo a dit…

« ce n’est pas l’image de Dominique Strauss-Kahn qu’affichent aujourd’hui les Unes. C’est l’autoportrait d’une presse en plein désarroi face à la disparition de son candidat préféré ».

source :
http://culturevisuelle.org/icones/1690

ça fait du bien de le voir écrit.

cada uno a su sitio, como dicen los aficonados de pro.

abrazo.

ludo

el chulo a dit…

he oui ludo, et bienvenue tu le sais en ces lieux.

au moins celà va t'il me liberer de la pulsion de voter blanc ou nul ou de rester chez moi lors d'un second tour pré écrit.

ceci dit la déchéance étalée d'un homme n'a rien de réjouissant,même si on n'a aucune empathie pour lui, ce qui est et a toujours été mon cas, quelle que soit la gravité des faits qui lui sont reprochés et qui s'ils étaient avérés seraient pour le moins graves ou lamentables ou pathologiques, ce qui n'est en rien une excuse à ces cimes du pouvoir.
d'autant qu'évidemment, les langues se délient dans une curée immonde, car de dames auraient dû se plaindre avant, non?.
je ne déteste pas la "théorie" de "l'acte manqué", car il savait bien les casseroles qui allaient ressortir, "le feu de l'enfer",et que simplement, il ne "pouvait" plus y aller.
pendant ce temps, notre bon saint président mal aimé est bon mari, se décarcasse pour les français, fait un bebe qui naitra en pleine campagne électorale.
ah, la com!

pedrito a dit…

Pourquoi tout ce bordel, et pourquoi ce silence con plissé lorsque le "patron" du FMI fout le Portugal, la Grèce, l'Irlande.... à genoux?

Qui s'est révolté contre le diktat de ce libéral et de son système qui affamme le monde?

Elle est belle, cette gauche! Ainsi que tous les autres pourris, ses amis et ses "adversaires" avec leurs larmes de crocodile sur la "présomption d'innocence", et les medias qui nous bassinnent du matin au soir avec çà, le bébé, Ben Laden, et tout ce qui nous est servi à longueur de journée, en boucle,nous sommes TOUS vraiment pris pour des jambons.
Qu'il reste au moins quelques jambons de gauche, pour dire merde à tous ces connards